Les Français séduits par les tablettes tactiles

Quatre à cinq millions de personnes comptent acheter dans les douze mois une tablette du type iPad d’Apple, selon un sondage exclusif BVA.

Les Français ont de l’appétit pour les nouvelles technologies. Moins de cinq mois après la sortie de la tablette d’Apple, l’iPad, et alors que la plupart des produits concurrents ne sont pas encore proposés à la vente, un sondage exclusif BVA-Avanquest réalisé pour « La Tribune » et BFM révèle des intentions d’achats élevées. 1,5 % des personnes interrogées comptent acheter une tablette tactile multifonctions d’ici à la fin de l’année et 5,5 % dans les douze mois à venir. Selon BVA, cela représente au total 4 à 5 millions (précisément entre 3,7 et 5,4 millions) de Français qui comptent ouvrir leur porte-monnaie d’ici un an pour s’offrir l’iPad ou l’un de ses rivaux.

« C’est un potentiel conséquent », souligne Gaël Sliman, directeur général adjoint de BVA. À titre de comparaison, la question formulée de la même manière en avril dernier par BVA au sujet des intentions d’achat en matière de téléviseurs 3D avait révélé que 1 % seulement des Français interrogés comptaient s’équiper « dans les mois à venir » et 1,5 % formulaient une telle intention d’achat « d’ici à la fin de l’année ». Le phénomène créé par cette nouvelle catégorie de matériel à la lisière de la micro-informatique est donc réel. Et il semble corroboré par les chiffres de ventes estimés à 13 millions d’iPad dans le monde dès 2010, selon le cabinet iSuppli. Ce dernier en prévoit le triple en 2011.

Les 15/24 ans très friands

« Il est bien trop tôt pour parier de façon sérieuse sur la place que prendra la tablette tactile dans notre quotidien », tempère Bruno Vanryb, le PDG de l’éditeur de logiciels Avanquest. Il rappelle avec malice qu’en juin 2009, alors que les ventes d’ordinateurs ultra-portables explosaient, le cabinet IDC prévoyait un marché annuel de 480 millions d’unités à l’horizon 2012. Bilan ? « Avec environ 30 millions d’unités, 2010 devrait être inférieur à 2009 », conclut Bruno Vanryb.

Dans le détail, le sondage BVA montre un effet générationnel important. Les 15/24 ans sont plus de 16 % à vouloir acheter une tablette d’ici la fin de l’année ou dans les douze mois. Un taux qui tombe sous les 5 % dès la tranche 35/49 ans.

Source:
http://www.latribune.fr/technos-medias/electronique/20100909trib000547097/sondage-exclusif-les-francais-seduits-par-les-tablettes-tactiles.html