Les moteurs de recherche et la pub

Les moteurs de recherche et la pub

Une étude de Mastodonte communication menée pour l’agence spécialisée en référencement Skooiz démontre que les Québécois utilisent largement les moteurs de recherche, mais sont généralement indifférents face aux liens commandités.

Selon le document, 65% des internautes utilisent les moteurs de 2 à 10 fois quotidiennement.

Google domine le classement, avec 78% des requêtes enregistrées. Dans le cas d’une deuxième recherche, Google reste l’outil favori de 26,7% des utilisateurs.

Les Québécois semblent aussi avoir atteint une certaine maturité dans la façon de formuler leur recherche. Ainsi, 49% utilisent deux mots pour la formuler, alors que 31% forment une requête de trois mots. Seulement 9,5% des internautes n’emploient qu’un mot pour lancer leur recherche. De plus, 85% des utilisateurs se disent « satisfaits » ou « très satisfaits » des résultats affichés après une recherche.

Toutefois, à la question « Trouvez-vous que les liens commerciaux affichés sont pertinents à votre recherche? », 72,5% des personnes sondées ont répondu « neutres », « peu pertinents » ou « très peu pertinents ». De même, 29,2% ne cliquent jamais sur les liens commerciaux, tandis que 47,3% des internautes affirment le faire « rarement » et que 23,4% cliquent à l’occasion.

« Par comparaison, affirme le document, 37% des Français disent cliquer souvent sur ces liens, alors que 63% le font rarement ou jamais. Cette forme d’affichage est encore apparentée par ce groupe à de la publicité envahissante. »